04 92 71 72 50  
à votre service
un conseiller

vous rappelle

Je souhaite être rappelé(e) par un conseiller




Télécharger
notre

brochure
 
Les ailes des résidents de l’EHPAD de Manosque
  • Les ailes des résidents de l’EHPAD de Manosque
  • Les ailes des résidents de l’EHPAD de Manosque
  • Les ailes des résidents de l’EHPAD de Manosque
  • Les ailes des résidents de l’EHPAD de Manosque

    > Publié le 08/10/2019


    « Là-haut, on n’a pas rencontré de nuages hein ? », tels ont été les premiers mots de Madame P., pétillante nonagénaire de l’EHPAD « Les Cèdres » au moment où le petit avion achevait sa descente vers la terre ferme. Pour Georges S., ces vingt minutes que nous venons de passer dans les airs lui ont rappelé bien des souvenirs, lui qui travaillait « dans les avions », comme il se plaît à dire.

    En ce lundi 7 octobre 2019, un joli soleil automnal illumine l’aérodrome de Cadarache-Provence à Vinon-sur-Verdon. Un petit vent léger rafraîchit l’air, mais il faudrait plus que cela pour entamer l’enthousiasme des 4 résidents de l’EHPAD « Les Cèdres » de Manosque qui s’avancent sur le tarmac. Couvertures molletonnées et vêtements chauds sont de rigueur. Madame P, Monsieur S, Madame M. et Madame C. s’apprêtent en effet à effectuer leur baptême de l’air. C’est grâce à l’investissement de l’association d’ « aviation sans frontières » et plus particulièrement des « ailes du sourire », que les quatre résidents ont pu partager cette expérience hors du commun.

    Il est 11h30 lorsque le premier duo d’aventuriers du jour s’envole. Quelques minutes plus tard, le petit avion (un ROBIN DR-400, avis aux connaisseurs)  atteint sa vitesse et son altitude de croisière : le temps est clair, la vue imprenable. Des champs de lavande aux premiers massifs de la chaîne des Alpes, les paysages de la Provence étendent leurs couleurs chatoyantes à perte de vue.

    Nous suivons le cours de la Durance et survolons les plateaux de Valensole. Les passagers sont ravis et contemplent le panorama avec émerveillement.

    Toutes les bonnes choses ayant (malheureusement) une fin, nous retrouvons la terre ferme quelques minutes plus tard, la tête encore les nuages.

    Totalement inédite pour certains, cette expérience aura également été pour d’autres l’occasion de se dépasser. À l’image de Madame P qui, à quatre-vingt-dix ans passés, n’aurait jamais cru vivre une telle expérience. « Je me suis régalée » a-t-elle déclaré tout sourire, faisant ainsi écho au sentiment général qui a suivi ce moment privilégié.

    Cette journée, au cours de laquelle tout le monde a pu évoquer qui il était et renouer avec qui il est, constitue une formidable expérience pour nos résidents. Ce moment de partage n’est-il finalement pas la preuve qu’à tout âge, tout est encore faisable ?


    > Retour aux actualités

    Tous droits réservés • S.E.D.N.A. France © 2019 • création  agence R créativ’